Archive pour la catégorie ‘Compost’

Sol contre tous

28 novembre 2014,

année internationale des sols-1par Ghislain Nicaise

Le 5 décembre 2014 à Paris, dans les locaux de l’Assemblée nationale, se tiendra le colloque de la journée mondiale des sols sur le thème des services rendus par les sols.(1) J’ai eu l’occasion d’interroger Jean-Claude Marcus (JCM), administrateur de l’Association Française pour l’Etude du Sol, qui organise cette journée.

L’objectif de ce colloque semble à première vue un peu formel et académique. Si j’ai pensé nécessaire d’attirer l’attention des fidèles du Sauvage, c’est qu’une donnée a retenu mon attention. Un chiffre qui me semble à la fois sensationnel et d’une grande importance politique. Cela se résume dans l’affirmation que pour compenser l’excès de gaz carbonique d’origine anthropique (la cause principale du bouleversement climatique), il suffirait d’une augmentation de 0,4 % de la fixation de carbone par les sols.  (suite…)

Voyage dans le futur en Normandie

27 juillet 2013,

butte Bec HellouinCe n’est pas la permaculture extrême de Masanobu Fukuoka ou du jardin-forêt des Fraternités ouvrières mais c’est une production durable de nourriture saine sur de toutes petites surfaces et c’est en France, près de Rouen.

LA MÉTHODE DE LA FERME DU BEC HELLOUIN POUR LES MARAÎCHERS

Produire beaucoup sur un petit espace, fournir en légumes l’alimentation de 1000 individus par la culture d’un terrain dont la superficie n’en nourrirait pas 50 si l’on y appliquait les procédés ordinaires, et si l’art ne venait pas en aide à la nature, tel est le problème posé chaque jour à la culture maraîchère des environs de Paris, et le problème a chaque jour sa solution. (suite…)

Ce que dit la bouche d’ombre

2 mars 2013,

le-sauvage-n-46-l-excrement-humain-revue-872751598_ML Octobre 1977 , c’était la grande époque du Sauvage, nous publions un numéro spécial N° 45 sur “l’Excrément Humain” . Sujet éminemment écologique. Une peinture de Bacon figurait en couverture son amant, qui mourut d’une crise cardiaque sur le siège des cabinets. (Ne jamais pousser!)

Ce numéro du Sauvage fut rapidement épuisé. Et aujourd’hui en ces temps de toilettes sèches, les amateurs éclairés le recherchent encore. Il y a deux jours, nous republions sur le même sujet un texte de Junichiro Tanizaki.

 Noëlle Chatelet venait de publier un livre succulent : Le Corps à corps culinaire[1]. Gourmande et cultivée, elle mettait le stylo dans le plat et c’est un régal. Jean-Paul Gibiat l’avait confessée.

Au cours de son corps à corps, l’auteur n’hésite pas à s’attaquer au « dernier de nos tabous » : elle nous rappelle notamment que “la bouche est à l’anus ce que le palais est au trône »…

JPG— La merde, si j’ose dire, a fait couler beaucoup d’encre…

NC— C’est au point qu’en 1849 et avec l’aide de deux collaborateurs, un certain Pierre Janet a cru bon de réunir dans un ouvrage intitulé Biblioteca scatologica une bibliographie exhaustive de tous les textes parus jusqu’à cette date sur, je le cite, le « caput mortem de la chimie intestinale »… Et la matière, sans jeu de mots, est si abondante qu’il ne lui faut pas moins de trois (suite…)

Atrabile

1 octobre 2012,

Rapporté par “l’atrabilaire” Jean Clair*, pourfendeur des hypocrisies et du politiquement correct ambiants, cette suggestion de Julien Green: “le secret , c’est d’écrire n’importe quoi, parce que lorsqu’on écrit n’importe quoi, on commence à dire les choses les plus importantes”… A méditer et à utiliser avec précaution.

Green pour sa part s’est rarement appliqué à lui-même cette capacité délirante.

°Journal atrabilaire Folio

Raymond Devos au Caire

30 septembre 2012,

Pour rendre hommage encore à un des plus grands philosophes de notre temps nous citons:

“Les arabes du Caire sont antisémites , les sémites sont antiquaires”

Vous en faites ce que vous voulez.